On abolit toutes les règles et les pratiques traditionnelles qui comportaient, de près ou de loin, un caractère ou un sens religieux. On[Qui ?] L’empire ottoman lui accordait une large place. annonce en décembre 2012 que deux examens d'entrée à l'université, l'Examen de transition vers l'enseignement supérieur (YGS) en mars 2013 et l'Examen de placement des étudiants de premier cycle (LYS-4) en juin 2013, comprendront des questions de religion[26]. De Tancrède Josseran. La Direction des affaires religieuses (Diyanet), directement liée au Premier ministre, a été créée pour assurer le contrôle de l’islam sunnite (le courant de l’islam dominant) qu’elle traite différemment des autres courants musulmans (chiites, alévis) et des minorités religieuses. ». depuis qu’Atatürk a fait de la turquie un État laïque en 1923, le pays a emprunté une nouvelle direction, prenant ses distances de l’administration islamique centralisée. L’islam en Turquie est devenu source de polémique divisant la nation entre « laïques et musulmans » : ce clivage est à la une des journaux depuis 1997. En Turquie, la «Patrie bleue» révèle l'alliance des islamistes et des nationalistes. Le 1 novembre 1922, l'institution du sultanat (une des sources de l'islam politique en Turquie) … C'est si vrai . Les femmes sont autorisées à exercer une profession et obtiennent le droit de vote en 1930. De même, les partis politiques qui souhaiteraient leur adoption sont strictement prohibés. Un pays « civilisé » est d'abord un État laïque. Fabien Jannic-Cherbonnel Les relations entre la Turquie et la France se sont dégradées il y a plusieurs mois déjà. On peut dire que les Turcs se servent «à la carte». En 2016, les policières sont autorisées à porter le voile, alors que celui-ci venait d'être autorisé au lycée[37]. Avec le fondateur de la République de Turquie, Mustafa Kemal, la laïcité est apparue sous la forme d’une séparation de la religion et des affaires de l’État. Or ces normes sont respectées par une grande majorité de la population turque. Pas de laïcité connue. La constitution prend soin de préciser que sont interdites toutes réformes d’inspiration religieuse. Depuis, la perspective de son entrée dans l'Union européenne a suscité de vifs débats liés à la taille et à la position géographique du pays, au poids de la religion musulmane dans sa société ou encore à sa position sur la question chypriote. Le kémaliste devient l’archétype du «turc nouveau»: un combattant de la religion laïque, champion des vertus patriotiques, jeune, courageux, enthousiaste, actif. Les deux dernières « écoles pour imams » avaient fermé en 1930 et la « Faculté de théologie » en 1933 devant l’insouciance de l'Etat turc à leur égard. Le port du voile dans les services publics et les établissements d’enseignement a longtemps été interdit en Turquie même si, en fait, aucun texte ne l’interdisait spécifiquement. Une jurisprudence de la Cour constitutionnelle avait estimé, le 9 mars 1989, que le fait d’autoriser les étudiantes à « se couvrir le cou et les cheveux avec un voile ou un foulard pour des raisons de conviction religieuse » dans les universités[28] était contraire à la Constitution[29]. 5 septembre 2017. La constitution observée dans le pays a été adoptée le 7 novembre 1982, à l’issue d’un référendum. Assassinat du chef du programme nucléaire iranien: que dirait Sherlock Holmes? Les jeunes femmes sont de plus en plus voilées, y compris à l'université, les nouveaux programmes scolaires suppriment des chapitres portant sur la théorie de l'évolution et les réalisations d'Atatürk, et la vente d'alcool est strictement réglementée », « Nul ne peut, de quelque manière que ce soit, exploiter la religion, les sentiments religieux ou les choses considérées comme sacrées par la religion, ni en abuser dans le but de faire reposer, fût-ce partiellement, l'ordre social, économique, politique ou juridique de l'État sur des préceptes religieux ou de s'assurer un intérêt ou une influence politiques ou personnels. Progressivement, ceux-ci influenceront les partis politiques (comme le Demokrat Parti) pour remettre en cause les lois laïques d'Atatürk. Dans un premier temps, le gouvernement du Parti de la Justice et du développement (AKP) et son Premier ministre Recep Tayyip Erdogan avait donné des signes forts en direction de ces communautés en assouplissant la loi sur les fondations ou bien en autorisant la suppression de la mention de la religion sur les cartes d’identité. Les bureaucrates kémalistes, avant d’entamer une politique de laïcisation de la société, décident de laïciser les différents corps de l'État pour s’assurer du soutien de ceux-ci dans les réformes laïques d’Atatürk. Un pays laïque n'est pas un pays qui ne fête pas certaines fêtes religieuses et païennes (ceux qui parlent encore de Noël comme fête Chrétienne me font beaucoup rire…), Un pays laïque, c'est un pays ou le clergé (ou autre dénomination qu'on puisse donner à la gouvernance ecclésiastique) n'a aucun pouvoir juridique et ou la religion n'est pas enseigné dans les écoles publiques. La dernière modification de cette page a été faite le 27 novembre 2020 à 20:05. ... il incarnait la preuve qu'une société puisse être a la fois laïque, démocratique et Islamique, Alcibiade 28/10/2020 17:24. Erdogan président de la République turque, le cauchemar des alévis. En 1937, la loi no 3115 du 5 février 1937 inscrit dans l'article 2 de la Constitution le principe de laïcité, aux côtés des quatre autres grands principes du kémalisme[22]. La laïcité turque signifie la relégation de la religion dans la sphère privée et son absence complète dans la vie publique. Tous les autres, la grande majorité du pays laïque, pratiquement la moitié du pays, ne sont ni des bourgeois ni des aristocrates ! Elle peut prendre la forme d'un ensemble de règles codifiées (la loi musulmane), ou d'un principe éthique, voire politique. Le 1er novembre 1922, l'institution du sultanat (une des sources de l'islam politique en Turquie) est dissoute par le parlement, du fait de la collaboration du sultan Mehmed VI avec les troupes étrangères pendant la guerre d’indépendance. Un nouveau code civil est adopté le 17 mars 1926. Près d’un siècle après l’installation d’une République laïque sous la férule de Mustafa Kemal Atatürk, la Turquie semble être à la fin de son parcours démocratique. Il est remplacé par la « présidence des affaires religieuses » (Diyanet), institution étatique chargée d'administrer et de contrôler le culte islamique (en fait le culte majoritaire, l'islam sunnisme hanéfite) pour empêcher toute immixtion de celui-ci dans la vie publique. La Turquie fait partie des premiers pays à mentionner le principe de laïcité dans la constitution. C’est un pays de tradition soufie et les « lumières », la modernisation, la laïcité – qui avaient accompagné les débuts de la république avec Atatürk – sont aujourd’hui en grand danger. C'est la seule concession accordée par les kémalistes aux religieux. La Turquie est actuellement un État laïc de par sa constitution, et ce depuis le 10 novembre 1937. Ce caractère laïque de l’État s’est maintenu sans discontinuer. La Turquie, pays laïque ? Dans Moyen-Orient. Atatürk doit se retourner dans sa tombe. 1.La laïcité turque, ce n'est pas la séparation de l’Eglise (ou plutôt de la Mosquée) et de l’Etat Depuis 1928, l’islam n’est certes plus déclaré religion de l’Etat. En 2014, le port du voile fait son apparition à la télévision publique, porté par la présentatrice d'un journal d'informations, Feyza Çiğdem Tahmaz[36]. La seconde République et pays Européen totalement laïque après la … Publié le 16/04/2018 à 17:26 - 6 min - Modifié le 17/04/2020 par L'anagnoste. Ce sont les théologiens du Diyanet qui rédigent chaque semaine le prêche du vendredi, lequel peut traiter de sujets aussi divers que la contraception, la lutte contre le terrorisme, la protection de l’environnement ou bien encore de la «Guerre de l’Indépendance» (1919-1922). L’appareil judiciaire est réorganisé avec la suppression des tribunaux religieux en 1924[22], l'abolition du droit islamique, remplacé par le droit républicain et nationaliste et la centralisation de l’organisation juridique sous l'autorité du Ministère de la Justice. La Constitution interdit en effet toute influence de la religion sur les normes ou les institutions du pays: donc, pas de règles du droit musulman, même pour les relations familiales, pas de référence à la charia comme source du droit, pas de tribunaux islamiques, pas de savants ou de muftis pouvant édicter des règles ou des fatwas, pas de jurisprudence islamique. » Mais ce sont des diplômés, des enseignants, des chercheurs. La Constitution de 1924 proclame que « l’État turc est républicain, nationaliste, populiste, étatiste, laïque et révolutionnaire ». Depuis la constitution de la Turquie, du 10 décembre 1937 par « l’État turc est devenu républicain, nationaliste, populiste, étatiste, laïque (*2) et réformateur ». Ce principe arrive en 1924 à l’origine de la République fondée par Mustafa Kemal appelé aussi « Atatürk » (« Le père des turcs »).En effet la Turquie lui doit beaucoup. Olivier Abel, « La condition laïque : réflexions sur le problème de la laïcité en Turquie et en France », François-Xavier Maigre (avec New York Times et AsiaNews), «. En 15 ans, le budget du Diyanet İşleri Başkanlığı, la direction des Affaires religieuses, chargée de financer la construction de mosquées et de payer les imams, a été multiplié par dix, atteignant 1,75 milliard d'euros en 2016, soit le double de celui du ministère de la Santé et le triple de celui du ministère des Affaires étrangères[41]. Ces destinations paradisiaques vous accueillent pour télétravailler au soleil. Cela signifie que la Turquie est devenue le premier pays à majorité musulmane à accorder des droits égaux aux femmes et aux hommes. Car le traité de Lausanne signé le 24 juillet 1923 est consacré dans sa section III à la protection des minorités non musulmanes. Le port de certains vêtements qui sont des symboles religieux, comme le voile et le fez, sont interdits dans l'espace public. » Mais ce sont des diplômés, des enseignants, des chercheurs. Mais le discours de ces dernières années, beaucoup plus polarisant et «islamisant», va dans le sens contraire. Collecte par l’Etat d’un impôt pour les églises reconnues. La Turquie est-elle vraiment un pays laïque ? La tentative de coup d’Etat du 15 juillet sur le sol turc n’est pas une première. L’avènement de la République turque en 1923 pose la base de la politique de laïcisation voulu par Atatürk. Bien que des réformes allant dans le sens de la laïcité aient été accomplies sous Atatürk (abolition du califat, etc. Mais ces révoltes sont toutes durement réprimées par les bureaucrates kémalistes qui utilisent massivement l'armée et les tribunaux pour se débarrasser de toute opposition au régime. D’ailleurs la Cour européenne des droits de l’homme (à laquelle adhère La Turquie) a affirmé que la charia était incompatible avec la démocratie et les droits de l’homme dans un jugement qui déclarait que la dissolution du Refah (Parti du bien-être), prônant l’instauration de la charia en Turquie, était bien conforme à la Convention des droits de l'homme. De nombreuses voix réclament depuis des années l'utilisation unique de l'hémicycle de Bruxelles. Avec l’avènement de la démocratie en 1946, un enseignement religieux facultatif est rétabli en 1949, 1956, 1967 respectivement à l'école primaire, secondaire et au lycée[23]. Toutefois, à travers la « Présidence des affaires religieuses » ou Diyanet, les citoyens turcs ne sont pas égaux devant l'utilisation des recettes. Pourtant, l'islam zalevi bektachis constitue la seconde croyance en Turquie après l'islam sunnite. L'interdiction du port du voile est progressivement levée dans toutes les universités de Turquie. C’est ainsi qu’en 1989 la Cour constitutionnelle a annulé une loi qui affirmait le principe de la liberté des tenues vestimentaires à l’université; elle a encore retoqué, en 2008, un amendement constitutionnel proposé par le gouvernement AKP qui reconnaissait l’égal accès de tous aux services publics, sous le prétexte que cela violait le principe de laïcité, car ouvrant la voie à l’autorisation du port du voile. Des pays sont allés plus loin que la France dans la laïcisation (la Turquie interdit les signes religieux à l’université, alors que la France les autorisent ! Système des piliers (communautés religieuses, communauté laïque Exporter vers ces pays devint une nécessité pour la Turquie afin de couvrir les exportations pétrolières. Cependant, les politiques sont, depuis plusieurs décennies, incapables de faire respecter cette clause constitutionnelle et ce rôle a, tout "naturellement" été capté par l'armée. Il faudrait ensuite revoir l’ensemble des codes, pour y introduire des éléments de la charia, etc. En 2011 déjà, le pays avait bloqué des sites sur Darwin et la théorie de l’évolution[39]. ), la Turquie n’est pourtant pas un État strictement laïc dans le sens où il n’y a pas de séparation entre la religion et l’État, mais plutôt une mise sous tutelle de la religion par l’État ; chacun reste cependant libre de ses croyances. La Turquie restera laïque après sa mort mais avec Erdogan elle devient ennemie de la laïcité. Les Alévis protestent régulièrement contre cet enseignement, comme on a encore pu le voir à Istanbul dimanche 8 février 2015. L'accession au pouvoir de l'AKP, parti islamiste, suscite certaines inquiétudes dans les rangs pro-laïcs turcs, qui comprennent les forces armées turques et les nationalistes. Dans le cadre de cet enseignement, c'est uniquement l'islam, voire exclusivement l'islam sunnite qui est présenté aux élèves et non les religions dans leur pluralité[25]. Et elle est dirigée depuis 2002 par un parti issu de l'islamisme. BBC rapporta des centaines de milliers de personnes[42]. Il met à bas un grand nombre de traditions, de croyances et de normes qui, forgées par l'islam, ont été pendant plusieurs siècles les éléments de base du système social musulman : abolition de la charia, interdiction de la polygamie et de la répudiation, qui est remplacée par le divorce civil[22]. Qu'a tweeté Trump cette semaine? Turquie : "La prochaine étape serait la guerre, elle n’aura pas lieu" Titre Publié le 27/10/2020 à 05:25 | Mis à jour le 27/10/2020 à 07:34 Mais de là à supprimer le principe de la laïcité, dans ses implications juridiques et politiques, il y a un gouffre: cela supposerait pour commencer de modifier fondamentalement la constitution, qui déclare que le principe de laïcité fait partie des dispositions intangibles qui ne peuvent être modifiées et dont la modification ne peut être proposée. Ces instituteurs Toujours en début d'année 2012, le Conseil d'État, la plus haute autorité administrative judiciaire du pays, qui avait été saisi par une avocate voilée, prend la décision de lever l'interdiction pour les avocates de plaider voilées dans les tribunaux[33]. Istanbul, belle, festive et cosmopolite, perd petit à petit son âme, au profit d'un islamiquement correct, moyen-oriental et petit-bourgeois. — 16 décembre 2020 — Temps de lecture : 2 min, Renoncer au Parlement européen à Strasbourg, un débat tabou en France. En novembre 2013, le port du voile fait son retour au parlement, quatre femmes députées portant le voile entrent à la Grande Assemblée nationale de Turquie[35].De 1999 à 2013, il n'y avait eu aucune parlementaire voilée. quoi que l’on puisse lire dans sa Constitution, force est de reconnaître que cet État n’est pas laïque […] Cité dans « La Turquie » Découvertes Gallimard B / Dans les pays occidentaux, la plupart des pays ont évolué selon le processus de « sécularisation ». De même, les cours obligatoires de religion donnent la priorité à la connaissance de l’islam sunnite. ), « Islam et Laïcité, approches globales et régionales », Paris, L'Harmattan, 1996. Dans certains pays –dont la France– les pratiques et la vie religieuse des Turcs sunnites vivant à l’étranger sont réglées par un attaché religieux, fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères et rattaché à l’Ambassade. Égypte. Comme seule une des branches de l’islam a été prise en main et bénéficie de l’appui de l’Etat, la liberté religieuse (l’un des aspects essentiels de la laïcité à la française) est loin d’être totale en Turquie. En 1997, le Refah a dû abandonner la direction politique du pays en raison de la pression exercée par la coalition laïque qui regroupait l’armée, les milieux d’affaire, la justice, la grande presse, les syndicats et les femmes. — 16 décembre 2020 — Temps de lecture : 6 min. 09 Convention européenne des droits de l'homme), ni au droit à l'instruction, ni au droit au respect de la vie privée et familiale, ni à la liberté d'expression, ni enfin à l'interdiction de la discrimination[29]. 18 femmes sont d'ailleurs élues députées lors des élections de 1931. Pour Mustafa Kemal, il s’agit de faire en sorte que la Turquie échappe au sort réservé à l’ens… Reste que la religion est placée sous le contrôle de l’Etat: comme le disent certains constitutionnalistes turcs, on est plus proche du système du Concordat napoléonien, toujours appliqué en Alsace-Moselle, que de la loi de 1905. De plus, la jeune République turque (1923) ayant repris très largement le code civil suisse et le code pénal français, les minorités religieuses ont décidé d’abandonner certaines règles spécifiques en matière de famille, par exemple, que leur avait accordées le traité de Lausanne. (“in God we trust”) La Turquie n’est donc pas devenue le pays moderne qui était l’objectif des Jeunes Turcs. En visite dans une école arménienne, le ministre de l'Éducation Ömer Dinçer (en) explique que ces questions existaient déjà depuis plusieurs années sous l'intitulé « éducation pour la religion et l'éthique », que cela ne traite pas d'une religion spécifique, et que les lycéens des minorités religieuses seront interrogés sur des questions correspondant à leur propre cursus[27]. En effet, à partir de 1924, Mustafa Kemal fait de la laïcité le principe fondateur de la nouvelle Turquie républicaine qui succède à l’Empire ottoman. Les cours sont réorganisés avec le développement des matières scientifiques et des mathématiques afin de permettre à la population de devenir des citoyens de la Turquie. la turquie peut donc être considérée comme une démocratie parlementaire. Depuis 1928, l’islam n’est certes plus déclaré religion de l’Etat. Le budget alloué au Diyanet (4,6 milliards de TL[20]) est : La laïcité turque commence avec l’adoption par la Grande Assemblée nationale turque d'une nouvelle constitution le 20 janvier 1921. Par sa constitution, la Turquie est un pays laic. La Turquie est une république laïque dont les imams sont des fonctionnaires. Cet épisode est révélateur de l’ambiguïté originelle qui pèse sur la laïcité en Turquie, un « État de droit démocratique, laïque et social », comme l’énonce l’article 2 de la Constitution de 1982. La République de Turquie a été fondée en 1923 après la chute de l’Empire ottoman. La charia est constituée d’un ensemble de règles, prescriptions, obligations qui trouvent leur source dans le Coran et dans la Tradition, et concernent les différents aspects de la vie des croyants: vie spirituelle, relations familiales, infractions pénales, voire finances et fondations. Les « manifestations de la République » (Cumhuriyet Mitingleri ), pro-laïques, ont eu lieu en avril 2007. Arabie saoudite. Turquie, pays musulmans et Islam I 173 de l'Irak et de l'Arabie Saoudite qui signèrent des accords de coopération commerciale destinés à aider la Turquie en rééquilibrant les échanges. Les relations entre la Turquie et la France se sont dégradées il y a plusieurs mois déjà. Pays. Elle est appliquée dans tous les Etats musulmans selon des modalités extrêmement variables. Retrouvez chaque matin le meilleur des articles de korii, le site biz et tech par Slate. Turquie : "La prochaine étape serait la guerre, elle n’aura pas lieu" Titre Publié le 27/10/2020 à 05:25 | Mis à jour le 27/10/2020 à 07:34 En pratique, la Turquie ne reconnaît que les minorités religieuses grecques, arméniennes et israélites sans pour autant leur accorder tous les droits cités dans le traité de Lausanne. Exporter vers ces pays devint une nécessité pour la Turquie afin de couvrir les exportations pétrolières. Elle institue la liberté de conscience et de culte . La laïcité turque date des origines de la République fondée par Mustafa Kemal dit « Atatürk » (« le père des turcs ») et a été imposée manu militari par la révolution culturelle kémaliste. Xavier Jacob, « L'islam dans la Turquie actuelle ». Chronique du 7 au 13 décembre, Une semaine dans le monde en 7 photos, du 5 au 11 décembre 2020, Calendrier de l'Avent des podcasts: quand les journalistes révèlent des affaires d'État. Rapport Minority Rights Group Bir eşitlik arayışı: Türkiye’de azınlıklar Uluslararası Azınlık Hakları Grubu, 2007, Dilek Kurban. Turquie : de la démocratie autoritaire à la dictature. Une laïcité qui ne signifie pas la séparation de l’Eglise et de l’Etat, mais le contrôle de la religion dominante, l'islam, par l'Etat. Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Les articles 241 et 242 interdisent aux religieux d'utiliser l'islam à des fins politiques et l’article 163 interdit la constitution de toute organisation religieuse ou à caractère religieux. Qu’en reste-il aujourd’hui? Cette constitution, fruit d'un compromis entre les religieux et les kémalistes, marque une première séparation entre le profane et le sacré avec l’affirmation de la souveraineté du peuple sur la nation et l’avènement de l’assemblée nationale comme son représentant légitime. Mais la laïcité turque n’est pas la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Depuis la constitution de la Turquie, du 10 décembre 1937 par « l’État turc est devenu républicain, nationaliste, populiste, étatiste, laïque (*2) et réformateur ». Il existe plus de vingt facultés de théologie en Turquie en 2010[6]. Il continuera, sans aucun doute, à réduire l’impact de la laïcité dans la vie sociale, et peut-être à redorer la place de la religion et de ses serviteurs et dignitaires dans la vie publique. Il fit même inscrire la laïcité dans la constitution de son pays. La Turquie est un pays candidat, qui a vocation à rejoindre l’Union sur la base des mêmes critères que ceux qui s’appliquent aux autres pays candidats. Aussi, depuis que le multipartisme fonctionne (c'est-à-dire depuis 1946), au gré des alternances et des coups d’Etat militaires, nombreuses sont les réformes qui ont renforcé le poids de la religion dans les affaires publiques. ... Erdogan ferme la parenthèse laïque. Afin d'inculquer l’idéologie nationaliste et laïque à l'ensemble de la population turque, la loi sur l'unification de l’enseignement est adoptée en 1924. ». Deux ans après, lors de la rentrée universitaire 2010, la prohibition du voile est levée dans les universités turques[30] par une circulaire du Conseil de l'enseignement supérieur. Cette politique suscite une violente opposition d'une partie de la population profondément religieuse qui se révolte à plusieurs reprises contre le gouvernement kémaliste (révolte de Cheikh Saïd, révolte de Menemen). La France n'est pas le seul pays laïque dans sa constitution. Il a également fait de la Turquie un État laïque sans religion officielle abolissant le port du hijab ou de la burka pour les femmes. Celle-ci stipulait notamment que « personne ne [pouvait] être privé de son droit à l'éducation supérieure ». En 1982, pour contrer le développement du communisme, l’armée –pourtant identifiée comme un bastion de la laïcité– a rendu obligatoires les cours de religion dans les écoles primaires et secondaires. Pour autant une question mérite d’être posée : la réislamisation actuelle signe-t-elle une rupture avec l’héritage de Mustapha Kémal, fondateur de la république en 1923 ? En tant que pays musulman laïque, dont la réussite est exemplaire, la Turquie est un modèle idéal [...] dans notre partie du monde, et nous nous réjouissons qu'elle soit reconnue comme telle. Cela signifie que la Turquie est devenue le premier pays à majorité musulmane à accorder des droits égaux aux femmes et aux hommes. La France n'est tout de même pas le seul pays européen à avoir eu des accrochages graves avec la Turquie. La Turquie est engagée militairement dans une dizaine de pays, notamment en Syrie et en Libye. Mais l’icône masque une autre réalité. Pour beaucoup d’Européens, la Turquie contemporaine est un pays laïque ; certains la voient comme un « modèle de démocratie musulmane ». La première eut lieu à Ankara le 14 avril 2007 seulement deux jours avant le début du processus de l'élection présidentielle[42]. La tentative de coup d'État de 2016, les purges qui suivent et l'autoritarisme grandissant du régime turc (le référendum de 2017 assoit le pouvoir présidentiel de Recep Tayyip Erdoğan) se conjuguent avec une place grandissante de l'islam dans la société. La laïcité turque signifie la relégation de la religion dans la sphère privée et son absence complète dans la vie publique. Et les pressions sociales de plus en plus fortes ces dernières années. Les minorités peuvent s’organiser en fondations (vakif), avoir leurs écoles, leurs hôpitaux. Voyage au coeur des paradoxes de l'islam turc. Conclusion: les communautés non-musulmanes sont protégées sur le papier; dans la pratique c’est plus problématique. En octobre 2013, le voile fait son entrée dans la fonction publique, où les femmes fonctionnaire peuvent désormais porter le voile[34]. Le ramadan en Turquie est significatif de ce que ce pays, aux mains d’Erdogan, est en train de devenir. BELGIQUE. Turquie : de la démocratie autoritaire à la dictature. Aucune aide d’aucune sorte n’est accordée aux minorités musulmanes non sunnites. Depuis 2013, des députées voilées siègent au Parlement et le voile n’est plus interdit dans la fonction publique et dans les écoles depuis 2014. Parmi les pays majoritairement musulmans, la Turquie est l'un des seuls à appliquer la laïcité. Depuis 1923, la République turque en rejette et les règles, et le principe même, comme contraire au principe de laïcité. Et en premier lieu aux Alévis, qui pratiquent un culte hétérodoxe et syncrétique. La République laïque de Turquie trois quarts de siècle après sa fondation par Atatürk Secrets et sociétés secrètes en islam. Pour autant une question mérite d’être posée : la réislamisation actuelle signe-t-elle une rupture avec l’héritage de Mustapha Kémal, fondateur de la république en 1923 ? Les confréries, couvents et autres sectes religieuses (qui organisaient la vie sociale, et ainsi l’éducation de la population) sont dissous et leurs biens passent sous l'autorité de l'État. La seconde République et pays Européen totalement laïque après la France. À la seconde manifestation, plus d'un million de personnes se sont réunies pour protester sur la place Çağlayan à Istanbul, selon Reuters[43]. Depuis lors, l’islam politique est déclaré explicitement l’ennemi intérieur de l’Etat turc. Dans l'affaire Leyla Şahin (en) contre Turquie, la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a jugé, en novembre 2005, que l'interdiction du voile à l'université ne contrevenait pas à la liberté de pensée, de conscience et de religion (art. — 15 décembre 2020 — Temps de lecture : 3 min, Istanbul, le 5 janvier 2015. Pieds dans le sable et cadre idyllique au programme. Pour beaucoup d’Européens, la Turquie contemporaine est un pays laïque ; certains la voient comme un « modèle de démocratie musulmane ». En 2013, le Diyanet ou Ministère des Affaires religieuses, occupe le 16e poste de dépense du gouvernement central. Vandaliser les statues d'Atatürk », « Turquie : ceux qui résistent encore à Erdogan », https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Laïcité_en_Turquie&oldid=177036655, Article contenant un appel à traduction en anglais, Portail:Religions et croyances/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Oui à travers le traité de Lausanne en 1923, 1,6 fois plus important que le budget alloué au Ministère de l'Intérieur, 1,8 fois plus important que le budget alloué au Ministère de la Santé, 1,9 fois plus important que le budget alloué au Ministère de l'Industrie des Sciences et de la Technologie, 2,4 fois plus important que le budget alloué au Ministère de l'Environnement et de l'Urbanisme, 2,5 fois plus important que le budget alloué au Ministère de la Culture et du Tourisme, 2,9 fois plus important que le budget alloué au Ministère des Affaires étrangères, 3,4 fois plus important que le budget alloué au Ministère de l’Économie, 3,8 fois plus important que le budget alloué au Ministère du Développement, 4,6 fois plus important que le budget alloué au MIT – Renseignement, 5,0 fois plus important que le budget alloué au Ministère chargé de la Gestion des urgences et des catastrophes naturelles, 7,7 fois plus important que le budget alloué au ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles, 9,1 fois plus important que le budget alloué au ministère des douanes et du commerce, 10,7 fois plus important que le budget alloué à la Garde côtière, 21,6 fois plus important que le budget alloué au Ministère de l'Union européenne, 242 fois plus important que le budget alloué au Conseil national de sécurité, 268 fois plus important que le budget alloué au Ministère de la Fonction publique, 67 % du budget du Ministère de la Justice, 23 % du budget de l'Armée turque soit 23 % du budget de la deuxième armée de l'. La totalité des établissements scolaires est placée sous le contrôle du Ministère de l'Éducation nationale. Elle est le contrôle de la religion dominante par l'Etat. Le budget de ce directorat qui emploie plus de 100.000 fonctionnaires serait actuellement plus de 1,8 fois supérieur au budget consacré au ministère de la Santé (2013).