"La prise de Cordoue n'avait pas co�t� dix hommes", pourtant la ville fut pill�e et saccag�e pendant trois jours, sans raison valable, si ce n'est le comportement m�diterran�en de ses habitants, qui excit�rent les soldats par leurs gesticulations, leur jactance, leur arrogance. Jean-Claude Lorblanchès. La Constitution a été appelée La Pepa, nommé pour avoir été promulguée le jour de la Saint-Joseph (Pepe étant un surnom de Joseph en espagnol). Soutien a… Ce que la politique conseille, la justice l’autorise ! Faisant des �carts d�sordonn�s pour tenter de les �viter, les chevaux ajoutent � la confusion. Dans les h�pitaux, il n'y a pas d'infirmiers fran�ais, et les Espagnols massacrent bless�s et malades d�s que l'occasion se pr�sente. Bannis de leurs couvents, les moines se font les porte-parole et les messagers de la r�sistance. Joachim Murat La famille royale des Bragance est détrônée et se réfugie au Brésil. 9,99 € ... Les soldats de Napoléon en Espagne et au Portugal - 1807-1814: Auteur Incendiant des maisons, profanant les �glises, brutalisant la population, il la mettent � sac. Il doit rester fid�le � cette gloire, que le vieux briscard estime avoir acquise ; et que la jeune recrue ambitionne d'acqu�rir � son tour. Médaille et diplôme de St Hélène ont été conservés par la descendance familiale directe. Édouard Mortier Les soldats torturent les pr�tres pour leur faire avouer o� sont cach�s les tr�sors. Sous prétexte d’envoyer des renforts à Junot, il fit entrer en Espagne une armée commandée par Murat comme l'y autorisait le traité de Fontainebleau. Soldats de Napoléon en Espagne et au Portugal, 1807-1814. Les biblioth�ques sont dispers�es, leurs livres br�l�s. L'une d'elles tue ainsi sept cuirassiers. Au combat, ils sont subjugu�s par son audace. Les exactions de la gu�rilla entra�nent des ripostes muscl�es de l'arm�e imp�riale. Les canons de six pouces commencent par tirer des boulets pleins sur les Espagnols. de 200.000 vieux soldats en Espagne le rendait presque trop faible en Europe Centrale. Le royaume de Westphalie est repr�sent� par un r�giment de chevau-l�gers, et la principaut� de Berg par un escadron. Les mar�chaux eux-m�mes se servent lib�ralement, aussi bien dans les mus�es que dans les palais. Peu motiv�s, les chasseurs hanovriens seront, eux aussi, nombreux � d�serter. � Tamames, une trentaine d'hommes du 15e Chasseurs sont captur�s par les Espagnols ; leurs camarades, impuissants, les voient jet�s vivants dans des brasiers. � quoi bon les rentes juteuses, si l'on ne peut pas vivre dans le luxe et l'oisivet� ? Les soldats de Napoléon dans la France du XIX siècle, Paris, La Boutique de l'Histoire, 2003, p. 15. La population subit ces d�bordements qu'elle ne comprend pas. Du 22 novembre 1807 au 4 juin 1814, huit cent mille soldats de l'arm�e imp�riale ont combattu en Espagne, au Portugal, et dans le sud-ouest de la France. Seulement des hommes ordinaires, pr�cipit�s, bien malgr� eux, dans des situations extraordinaires. Leurs chefs ont �t� honor�s : les mar�chaux n'ont-ils pas leurs boulevards ? En 1813, les soldats de l’empereur durent refluer en deçà des Pyrénées ; l’invasion de la France par les Espagnols, Britanniques et Portugais commandés par Wellington, devenait imminente. Au bivouac, ils sont s�duits par la fa�on directe, famili�re, dont il s'adresse � eux. Napoléon commença alors à se mêler des affaires espagnoles. Les batteries cherchent � se neutraliser mutuellement, et les premiers d�g�ts que causent les boulets sont parmi les artilleurs. L’Espagne retrouva ses divisions entre libéraux et ultra-conservateurs. S'il tombe entre les mains d'une arm�e espagnole, il aura peut-�tre la vie sauve, mais il devra subir brimades et vexations, avant de terminer dans d'infectes g��les. Tellement invraisemblables, qu'elles sont difficiles � imaginer. Junot �crit � sa femme : "Une fois dans l'Estr�madure portugaise, tous les habitants que l'on rencontrait �taient autant d'ennemis. La Campagne d'Espagne La Prise de Lisbonne. Annie Crépin, « Jean-Claude Lorblanchès, Les soldats de Napoléon en Espagne et au Portugal (1807-1814) », Annales historiques de la Révolution française, 351 | 2008, 235-237. Pour la gloire d'�tre vainqueurs, pour l'aigle de leur r�giment, pour l'Empereur. Ils apprendront � ne pas trop se fier � ces apparences d'humilit� et de servilit�, car elles joueront un r�le important dans la gu�rilla. Le Portugal refuse d'appliquer le Blocus continental qui le ruinerait. Il suffit d'�voquer la premi�re d'entre elles, Medina de Rioseco, pour donner une id�e des proc�d�s tactiques mis en �uvre. Le 18 juillet 1808, le général Pierre Dupont de l'Étang et ses 20 000 hommes furent vaincus près de la petite ville andalouse de Bailén. Devenus Fran�ais par annexion, Pi�montais, Belges et Toscans forment sept r�giments. Ramón Chao , " Memoires apocryphes d'un officier napoléonien en Espagne " Ed. Lot De 10 Soldats En Plomb Napoleon edition Atlas . Les soldats de Napoléon en Espagne et au Portugal: 1807-1814. On vole les toiles de Rapha�l � l'Escorial ; ailleurs, celles des ma�tres flamands et italiens. Non seulement du terrain et des hommes, mais aussi de la nourriture, � laquelle il ne parvient pas � s'habituer ; du vin, fort et cors�, qui le rend fou ; de l'eau, de mauvaise qualit� ; des poux, qui transmettent le typhus ; des moustiques, vecteurs du paludisme ; de la fi�vre jaune, qui r�appara�t fin 1810... Mais le plus grand danger, c'est le gu�rillero. La dégradation de la situation inquiétait Napoléon. Quand Joseph s'enfuit de Madrid, il laisse deux mille quatre cents bless�s et malades dans les h�pitaux. Les zones les plus difficiles d'acc�s serviront de sanctuaires. France -- Histoire militaire -- 1789-1815. 250 000 hommes (1810) La Constitution de Cadix a eu une influence non négligeable puisque certaines de ses dispositions se retrouvent dans la Constitution espagnole actuelle. Conscients de leur force, se croyant invuln�rables, les "grognards" n'ont peur de rien. Sans esprit d'entraide, se jalousant les uns les autres, r�ticents � se pr�ter assistance, ils n'h�sitent m�me plus � se faire tort, quand l'occasion se pr�sente. Dans les unités, ce sont les majors, officiers second du régiment, qui sont responsables de la tenue des registres. Auguste de Marmont Napoléon: les grands événements militaires: les soldats polonais en Espagne. 1807-1814 Langue de travail, le fran�ais s'impose comme langue de communication europ�enne. Se moquant des c�r�monies religieuses, ils les parodient de mani�re bouffonne. Ils se d�mobilisent. Leur puissance est d�cupl�e par la force d'inertie du cavalier dress� sur son cheval au galop. Partout pr�sents, les pr�tres enflamment les fid�les par leurs pr�ches dirig�s contre l'envahisseur h�r�tique. Sans �tre totalement st�r�otyp�es, les trente-huit batailles majeures, que les Imp�riaux vont livrer, se d�rouleront de mani�re similaire. Soldats (les) oubliés de Napoléon. Dans les rues �troites, au trac� souvent capricieux, dans les maisons � l'agencement compliqu�, les partisans trouveront des refuges plus confortables que ceux des sierras. L'Empereur exerce sur ses soldats un ascendant extraordinaire. Parmi ceux qui ont la chance d'�tre secourus, les plus gravement atteints surmontent rarement les �preuves qui les attendent, la moins terrible �tant l'amputation, qui, seule, a des chances de les sauver de la gangr�ne. Ayant recouvert les murs d'un m�lange de r�sine et de goudron, ils les enflamment avec des fagots. Messagers de la R�volution, ils restaient conservateurs dans l'�me. 350 000 hommes (1811) Pour les populations, c'est une offense impardonnable, un blasph�me inexpiable. Soult ambitionne de s'�tablir roi � Porto. Sec, la mine patibulaire, le regard sombre, imp�n�trable, l'Espagnol surprend les Fran�ais par son attitude hi�ratique et fig�e. D'un d�vouement exemplaire � la France au cours des campagnes men�es en Europe du nord, ils d�serteront en grand nombre en Espagne, pr�f�rant rejoindre les rangs de l'arm�e anglaise, dont la solde et les conditions de vie leur paraissent plus int�ressantes. José de Palafox y Melzi Exasp�r�s par les pillages � r�p�tition, ceux-ci s'en prennent � leur tour aux tra�nards, qu'ils assassinent sauvagement. S'�levant au-dessus des emplacements de batteries, dispers�e par le vent, cette fum�e se r�pand sur tout le champ de bataille. Partout, de violents orages peuvent provoquer des inondations catastrophiques. La plupart des maisons �tant en briques et � plusieurs niveaux, ils d�molissent les escaliers, et les remplacent par des �chelles qu'ils retirent quand les Fran�ais se pr�sentent. En remerciement des services rendus, ils ne se contentent plus d'honneurs. Un caporal de la garnison de Zamora est trouv� pendu par les pieds dans la boutique d'un boucher de la ville, fendu comme un cochon et enti�rement vid�. S'emparant des isol�s, des bless�s et des malades, les gu�rilleros les torturent. Paris, France : L'Harmattan, ©2007 (OCoLC)594072580 Online version: Lorblanchès, Jean-Claude. La bataille engag�e, il ne se pose plus de questions. Dans le monast�re de las Huelgas, reconverti en �curies, ceux des anciens rois sont forc�s. Les soldats de Napol�on en Espagne et au Portugal. In�puisables marcheurs, ils auraient �t� volontiers casaniers. Ce fut la première défaite retentissante de l’armée impériale en Europe continentale. Lors de la guerre d’Indépendance espagnole, les régiments polonais combattant en Espagne eurent un rôle prépondérant dans bien des batailles. De couleur jaun�tre, on les remarque � peine, car ils s'int�grent au terrain, uniforme, nu, faiblement vallonn�. On les fusille depuis les fen�tres, les balcons, les toits des maisons. Add tags for "Les soldats de Napoléon en Espagne et au Portugal, 1807-1814". Le climat est sec, mais la fa�ade oc�anique est tr�s humide. � Medina de Rioseco, une femme est viol�e par quarante soldats et les religieuses de la ville sont rassembl�es dans l'�glise de Santa Cruz pour �tre livr�es � la soldatesque. Le commandement ne s�vit pas : "il faut laisser aux soldats une compensation, puisqu'on ne leur fait aucune distribution", d�clare l'Empereur. Surtout en Espagne. À la suite des graves échecs subis par l'armée française durant l'année 1808, Napoléon décida d'intervenir personnellement avec une partie de la Grande Armée venue d'Allemagne. Pendant la période relativement paisible du Consulat, le 1… Se r�pandant dans les rues, les soldats visitent les maisons qu'ils se disputent. Il s'agit moins d'�tre malin que fourbe pour gagner, moins de savoir se battre que de savoir surprendre. Napoléon aurait aussi entrepris la conquête du Portugal pour mettre la main sur la flotte portugaise[1],[2]. Il confie au maréchal Masséna la conduite de la troisième invasion napoléonienne au Portugal, la coalition anglo-portugaise étant commandée par Wellington. Venus restaurer une situation militaire fortement compromise, ils sont form�s de v�t�rans qui viennent de s'illustrer sur les champs de bataille d'Allemagne, d'Autriche, de Prusse et de Pologne. Miguel Pereira Forjaz Ils improvisent. Des cantini�res s'installent, inscrivant sur leur porte les noms des meilleurs restaurants de Paris.